Le webmarketing et le commerce en ligne vous passionnent ? Peu importe votre filière d'origine, vous pouvez postuler à une formation dans ce secteur. Quatre directeurs de programme nous détaillent les qualités qu'ils recherchent chez un candidat. 

Alexandre Stopnicki, directeur du MBA spécialisé Marketing et commerce sur internet #MCI, Pôle Universitaire Léonard de Vinci

Nous cherchons à créer des promotions qui partagent les mêmes valeurs que notre formation. Ces valeurs, ce sont les trois "B" : 

1. Business : être opérationnel en s'entraînant
2. Bienveillance : nous travaillons tous pour vous former dans les meilleures conditions possibles. C'est ce qui motive toute notre équipe pédagogique. Et par les temps qui courent, ce mot, "bienveillance", est important. Vous pouvez en vérifier le sens auprès de la promotion actuelle du MBA Marketing et Commerce sur Internet. N'hésitez pas à les contacter !
3. Bonne humeur : Vous pensiez vraiment qu'apprendre beaucoup pour devenir rapidement compétent est obligatoirement rébarbatif ? Non, ne vous inquiétez pas ! Vous allez beaucoup travailler, c'est sûr, mais toujours dans la bonne humeur. 

Nous souhaitons recruter des personnes très motivées et authentiques, qui veulent véritablement travailler dans le digital. Nous n'avons aucun a priori : tous les profils sont les bienvenus. Soyez honnête sur vos défauts et sur vos qualités, et vous deviendrez avec nous les véritables e-talents de demain. Nous ne vous apprendrons pas à conduire, mais à devenir des pilotes de Formule 1. 

Postuler au MBA spécialisé Marketing et commerce sur internet de l'ILV

Catherine Headley, responsable du programme MBA spécialisé e-business, MBA ESG

Ce que j'aime, c'est d'avoir des candidats curieux du secteur digital - c'est vraiment important. Je veux avoir des candidats actifs dans le monde digital, qui tweetent, qui ont des comptes Pinterest, qui vont sur Linkedin… Je veux que les personnes soient un minimum "digitalisées" avant d'intégrer cette formation. 

Dans le secteur du digital, tout va très vite, et si vous n'êtes pas passionné, vous n'y avez pas votre place. Avant d'intégrer cette formation, il faut donc avoir la curiosité d'utiliser ces outils, et surtout d'être assez humble, car ces outils que vous allez utiliser, sur lesquels vous allez passer du temps, n'existeront peut-être plus demain. Ils seront remplacés par d'autres, et là aussi, il faudra avoir la curiosité de les essayer. Par la suite, vous pourrez les recommander - ou non - à vos clients ou à vos entreprises. 

Pour moi, il n'y a pas de prérequis, mais je veux que le candidat soit déjà un minimum digital dans son savoir-être au quotidien. 

"Dans le secteur du digital, tout va très vite, et si vous n'êtes pas passionné, vous n'y avez pas votre place." 

Vincent Montet, directeur du MBA spécialisé Digital Marketing & Business, EFAP

La sélection des candidats ne se fait pas sur les passionnés qui connaissent déjà internet d'un côté et d'un autre côté ceux qui en ont l'usage, mais qui n'ont pas de connaissances économiques. Chacun a la même chance, c'est notre rôle de vous accompagner. 

Néanmoins, on va identifier chez l'étudiant, pour comprendre cette transformation digitale, un discours de cohérence et d'honnêteté. Vous avez le droit de ne pas tout connaître, mais s'il y a un secteur dans lequel vous voulez aller, là évidemment on va vous interroger sur le sujet. Il faut donc l'étudier. Ensuite on recherche des étudiants qui ont la passion, l'investissement - cette envie de s'investir dans une proactivité et une communauté. Et puis on va garder quelques critères secrets, sinon ce n'est plus une sélection ! 


Postuler au MBA spécialisé Digital Marketing & Business, EFAP
 

Emmanuel Peter, Co-directeur de l'IIM, Mastère Manager de la communication numérique, IIM

Aller vers les métiers du digital, vers des métiers de haut niveau, en plus en se formant en alternance, ça demande un investissement extrêmement important. Une curiosité, une capacité à se remettre en cause, à s'investir dans l'ensemble des projets et des activités pédagogiques qui sont proposés à l'école et dans les missions en entreprise. 

C'est surtout ça qu'on va chercher chez un candidat, cette envie, cette ambition. On va aussi essayer de comprendre le projet professionnel : est-il cohérent avec la candidature ? Ce qui va plutôt nous freiner par rapport à une candidature, c'est une personne qui candidate chez nous, mais qui, alors qu'elle est déjà à un niveau d'études d'au moins bac+3, n'a pas un projet professionnel très clair, qui postule un peu pour voir… 


Postuler au Mastère Manager de la communication numérique, IIM