Cassandra, 22 ans, est en Master « International Business Strategy », à Sup Career, l'Ecole de Commerce en Alternance du Groupe INSEEC

 

Mastersbooking : Vous vous êtes orientée vers le tourisme au départ. Pouvez-vous décrire votre parcours ?

 
Cassandra : Après un Bac ES, je suis entrée en BTS Tourisme, notamment parce que j'étais douée en langues. Ces études m'ont plu mais elles étaient destinées aux métiers d'offices de tourisme ou d'agences de voyage. Or, je souhaitais avoir plus de responsabilités et voyager. J'ai d'ailleurs effectué mon premier stage de 2 mois au Bénin, dans une ONG travaillant sur le développement des structures locales. Mon projet était d'étendre l'offre d'un hôtel d'affaires local vers un écotourisme individuel et international. Au-delà, j'ai également créé des visites guidées au sein du village d'accueil, préalablement sensibilisé au développement durable.
J'ai ensuite intégré une Licence de Gestion touristique territoriale et internationale. Un programme beaucoup plus responsabilisant pour gérer une structure, surtout à l'international. J'ai travaillé à Kuala Lumpur pendant 3 mois, dans une agence « réceptive ». L'objectif était de créer des circuits touristiques, au sein de la Malaisie, mais aussi dans les pays alentours en créant des partenariats avec des structures touristiques à Singapour, Brunei et en Thaïlande.
 

Mastersbooking : Avez-vous eu une autre expérience à l'étranger ?

 
Cassandra : Lors d'une année sabbatique que j'ai dû prendre pour des raisons médicales, j'ai postulé pour un stage professionnel Erasmus +. Lord d'un entretien auprès d'une association de mobilité internationale, j'ai présenté mon projet professionnel pour travailler dans un environnement multiculturel et axé sur le développement de structures liées à l'humanitaire ou le développement durable.
 
Ces derniers proposent des stages de 2 à 12 mois dans 34 pays (les 28 pays membres de l'Union européenne, la Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse, la Turquie).On peut bénéficier d'une bourse « Erasmus + stage » dont le montant est variable selon le pays de destination (en moyenne 330 euros par mois).
 
L'association se charge de rechercher une entreprise d'accueil mais également un hébergement sur place. C'est vraiment une super opportunité pour partir à l'étranger sereinement. Je suis donc partie 4 mois en Italie à Palerme, pour travailler dans une association de la commission européenne. Je travaillais au sein d'une équipe multiculturelle et j'étais en charge de la rédaction des projets en anglais sur les thèmes de l'aide aux migrants, de la lutte contre la mafia ou encore de l'égalité homme/femme. Cette expérience a conforté mon attirance pour le conseil, le développement et le travail dans un environnement cosmopolite.
 

Mastersbooking : Pourquoi avoir rejoint l'INSEEC ?

 
Cassandra : Mon objectif est désormais le commerce international. L'intention n'est pas de s'éloigner du tourisme mais de consolider mes connaissances afin d'avoir une vision d'ensemble des stratégies de développement commercial tous domaines confondus, complémentaire à l'industrie du tourisme. J'ai rejoint l'INSEEC pour sa renommée et sa localisation à Paris où le choix d'entreprise est vaste. Le programme en alternance « Sup K » correspondait à mes attentes d'expérience professionnelle et de financement de mes études (frais de scolarité pris en charge par le contrat pro). Il s'agit d'un Master en deux ans. Je commence déjà à chercher une entreprise pour la rentrée en septembre, dans le Consulting, spécialisé dans le Tourisme car je suis intéressée par les stratégies de développement commercial comme j'ai pu l'expérimenter au Bénin.

 
Mastersbooking : Quels sont les atouts de l'école ?

 
Cassandra : Ce sont les partenariats avec les entreprises et les forums de recrutement. Nous avons accès à une plateforme spéciale pour les offres d'alternance proposées exclusivement à l'INSEEC et prochainement à une plateforme qui sélectionne les offres d'alternance à l'extérieur. Par ailleurs, il y a une grande diversité culturelle avec des élèves des quatre coins du monde et des intervenants issus du monde professionnel, jouissant d'une haute expertise dans leur domaine, ce qui est très enrichissant.